Formée en EPRTH™ et en kinésiologie (actuellement en dernière année de formation), j’utilise ces 2 techniques en cabinet. Je considère l’être humain dans sa globalité, son unicité, relié au Grand Tout. Chaque dimension a sa place, qu’il s’agisse du physique, de l’émotionnel, du mental, de l’énergétique… Passionnée par le développement personnel, que j’aime aussi appeler épanouissement personnel, ma pratique ne cesse d’évoluer, suivant l’un des principes même de la vie.

La kinésiologie utilise le corps pour accéder à l’inconscient de la personne. C’est la réponse qu’a le bras ou la jambe du client, lorsque le thérapeute exerce une pression dessus, qui permet d’instaurer un dialogue entre ces deux dimensions. Ceci est basé sur des principes de médecine chinoise, mixés aux résultats de nombreuses recherches, menées notamment par des chiropraticiens américains. Cette façon de procéder permet d’obtenir de précieuses informations, de déceler les blocages éventuels et d’équilibrer ce qui a besoin de l’être. Pour davantage d’informations sur la kinésiologie, rendez-vous sur le site officiel de KineSuisse.

L’EPRTH™ a principalement recours au balayage oculaire (mouvement répété des yeux), pour déprogrammer des réactions émotionnelles, souvent liées à des traumatismes. Si vous désirez davantage d’informations sur cette technique, mise au point par Ambre Kalen, je vous invite à visiter le site officiel de cette méthode.